Stratégies d’optimisation des comptes clients

Comment bien gérer ses comptes clients ?

La décision d’accorder un délai de paiement à ses clients par la mise en place d’une politique de crédit doit être considérée par l’entrepreneur comme une offre de financement des produits vendus. Donc cette décision aura des répercussions sur les liquidités de la société et éventuellement sur sa rentabilité si les clients ne respectent pas les termes de paiement. Ainsi, cette décision n’est pas une décision prise à l’interne en faisant abstraction de certaines influences extérieures à la société. D’ailleurs, il s’agit d’une décision de nature stratégique plutôt que routinière, vu qu’elle implique principalement les ressources à long terme de la société. Cette décision est influencée par les clients et leurs politiques de paiement, par le comportement des compétiteurs, par le pouvoir de négociation de la société, par les conditions de l’économie en général.

L’entrepreneur doit se rappeler que l’offre de crédit à ses clients équivaut à leur consentir une réduction des prix de vente, vu que les délais qu’entraîne le paiement différé d’un compte sont identiques au fait de financer les clients pendant cette période.

“Un dollar reçu aujourd’hui vaut plus que le même dollar reçu dans un mois”, Niels Court-Payen, président et co-fondateur d’A Plus Finance.

Pendant cette période d’attente. La société doit continuer à respecter ses engagements financiers. Ce qui peut entraîner l’utilisation de la marge de crédit pour les sociétés à court de liquidités. De plus. la vente de produits à crédit nécessite une gestion efficace des mouvements de fonds. Donc il faut suivre les clients de près et s’assurer qu’ils respectent les conditions selon lesquelles les biens leur ont été vendus.

    Gestion des risques

Quand une société vend des services ou des produits à crédit, elle doit adopter des politiques lui permettant de savoir :

– comment réduire le risque de non-recouvrement des créances dues.

– quelle politique de collection des ventes elle doit adopter.

– quel est le montant d’escompte qu’elle peut consentir à un client pour un paiement rapide.

– quelle est la durée de l’offre de crédit.

– quel est le montant du crédit que la société est prête à accorder.

– qui sont les clients pouvant bénéficier d’une offre de crédit.

Toutefois. La défaillance de la gestion de cet argent en circulation est un problème important chez les PME. (petites et moyennes entreprises) et surtout les plus petites qui ont peu de ressources humaines qualifiées. Et qui misent souvent la bonne foi du client pour accorder des délais. Plus les retards sont importants. Plus la probabilité de récupérer les montants en entier diminue.

A Plus Finance lance son “Réseau Experts”. Basé sur la proximité et l’efficacité. Pour soutenir les PME de son portefeuille. Son savoir-faire repose sur l’expertise de ses équipes de gestion. Elle accompagne les PME déjà établies dans leurs activités.